en une : Le raisonnement par récurrence

Impossibilité du progrès moral

Philosophie > sujets expliqués - 13/11/2010 - Question simple
                
La doctrine de l'innéisme moral est par exemple défendue par GE Moore, dans Principia Ethica, sous la forme d'un "intuitionnisme moral", qui a pour principe de prétendre que les valeurs morales sont des valeurs simples, possédées naturellement pas chacun, et qu'il suffit de formuler pour les exprimer dans toute leur évidence. Les règles morales sont donc déduites du rapport entre ces valeurs premières, qu'il est impossible d'expliquer ou de développer, mais qui sont des principes premiers à partir desquels il faut penser logiquement les conditions de l'action juste ou bonne. Concernant l'impossibilité de mettre en oeuvre la morale, ce sont des positions plutôt relativistes ou sceptiques que vous cherchez, positions qui ne sont pas les mêmes, mais ont en commun de considérer que l'homme ne peut atteindre une vérité morale, et même construire des règles stables. La morale est donc un domaine hors de portée, et les règles de comportement sont au mieux des conventions (Hume) ou des règles arbitraires (Pyrrhon).
Bien à vous, votre eprof.
Documents attachés :    aucun document joint.