en une : Sujet : causes de la crise de 1929

Les fonctions économiques

Droit > sujets expliqués - 29/10/2007 - correction
                
Bonsoir,
Avant toute chose, commençons par reprendre la définition de l'innovation... Vous la limitez aux nouveaux produits électroniques et électriques. Pourquoi? (Vous l'a-t-on spécifié de manière explicite?). C'est un premier aspect important pour ne pas restreindre votre réflexion, et du coup, passer à côté du sujet.

Par ailleurs: les impacts de l'innovation sur l'économie ne concernent-ils que le recyclage? C'est ce que vous semblez vouloir dire... Après le Grenelle de l'environnement, certes le recyclage et autres sont dans l'air du temps, il vous faudra garder cette idée. Mais, par exemple, quel impact peut avoir une nouvelle machine, un nouvel outil, en terme d'emploi? ou sur l'organisation d'une entreprise? Pensez à Internet - que vous utilisez: quels changements sur l'économie cette "innovation" a-t-elle engendrés? Essayez de trouver des éléments, dans votre cours, dans vos manuels de référence, dans l'actualité, qui se rapportent à cela...

Vous ne pourrez pas vraiment structurer votre réflexion et l'organiser, si vous ne commencez pas, D'ABORD, par ANALYSER les termes de ce sujet qui vous est proposé. Si vous ne faites pas cela, vous allez effectivement vous retrouver avec plein d'idées qui n'auront pas forcément de liens entre elles.

Je vous propose donc, à partir des deux pistes que je vous ai données, de:
- retravailler la définition de l'innovation;
- chercher d'autres situations d'impacts sur l'économie, en amont de la production et non seulement en aval.

Une fois que vous aurez fait ce travail, essayez d'organiser selon deux (ou trois) grands axes toutes ces idées, de les rassembler. Ces deux ou trois grands axes pourront constituer les deux ou trois parties de votre réflexion.

Vous pourrez alors rédiger une introduction. Celle-ci doit comporter plusieurs éléments:
- une "accroche": c'est le premier contact du lecteur avec votre copie, il faut l'amener sur le vif du sujet;
- l'analyse du sujet, des mots du sujet, l'enjeu de la question;
- l'annonce de votre "plan", de vos "parties".

Puis, vous pourrez rédiger vos "parties".
Enfin, la conclusion: ne la négligez pas. Une bonne conclusion a plusieurs éléments: elle est l'aboutissement de votre devoir, vous en rappelez les grandes lignes (rapidement! pas plus de 3-4 lignes, même en écrivant gros). Puis, elle ouvre sur quelque chose d'autre.

Essayez de re-travailler tout cela, et n'hésitez pas à me recontacter ou m'envoyer une ébauche de plan ou de réflexion...

Cordialement.
Documents attachés :    aucun document joint.