en une : Cours philo : Dieu

Dissertation

Francais (college, lycee) > sujets expliqués - 18/12/2013 - correction
                
Pensez-vous qu’un texte argumentatif doive être explicite pour être efficace ou trouvez-vous préférable de devoir y réfléchir par vous-même ?

“ Les livres les plus utiles sont ceux dont les lecteurs font eux-mêmes la moitié”.

Bonjour,

Si vous ne parvenez pas à démarrer ce sujet, c’est sans doute la méthode qui vous manque. En appliquant avec intelligence une bonne méthode, vous parviendrez toujours à répondre, même lorsque le sujet ne vous inspire pas du tout, ce qui semble être le cas ici. Je vais vous aider à démarrer ce sujet.

Tout d’abord, il convient de bien comprendre le sujet, et pour cela, de comprendre chacun de ses termes. Cela doit normalement vous permettre de dégager les problématiques sous-jacentes, les différents volets de la question.

Ici, on vous parle d’un texte argumentatif, c’est à dire d’un texte dont l’objectif est de convaincre l’auditoire ou le lecteur. Son critère d’efficacité (et c’est justement son efficacité qu’on cherche à atteindre ici) est sa capacité de conviction. Le sujet et la citation de Voltaire nous proposent alors deux alternatives pour rendre un texte argumentatif “efficace” :
1) que le texte soit explicite, c’est à dire qu’il énonce ouvertement la position qu’il défend et détaille les arguments qui permettent d’appuyer cette position.
2) que le texte nous fasse réfléchir par nous mêmes. Dans ce cas, le livre se contente de faire naître chez le lecteur une réflexion concernant un sujet donné, afin qu’il aboutisse à un avis par sa propre réflexion, l’ouvrage lui ayant offert les outils et les clés du raisonnement.

Après avoir explicité les deux possibilités ici débattues, je vous conseille un plan dialectique. Par exemple, au premier abord, un texte qui nous fait réfléchir par nous-même peut sembler plus séduisant car il nous permet d’aboutir à un avis quasi-personnel, réellement réfléchi, et d’autant plus maîtrisé qu’il a nécessité tout un raisonnement intérieur pour y parvenir. Cependant, il ne faut pas oublier que nous nous situons dans le cadre des textes argumentatifs dont l’objectif, avoué ou non, est de convaincre le lecteur d’un point de vue prédéterminé. Un texte peut volontairement biaiser la réflexion du lecteur en lui donnant des arguments partiaux ou incomplets.

Ce ne sont ici que quelques exemples, et je vous invite à mener votre propre réflexion. N’oubliez pas de citer de nombreux exemples (il vous suffit pour cela de lire quelques articles de presse “engagés” !) et de vous référer à la citation de Voltaire au moins en introduction, et éventuellement dans le corps de votre devoir lorsque vous jugerez cela pertinent.

Bon courage,
Cordialement,
Documents attachés :    aucun document joint.