en une : Le raisonnement par récurrence

Répondre aux questions de vos enfants

Votre enfant sèche devant un devoir, un sujet, un exercice ; il se tourne vers vous : que devez-vous lui répondre ? Dans cette rubrique, nous vous proposons un certain nombre de réponses à leurs questions les plus fréquentes, afin de les aider dans leur cheminement, car tout apprentissage suppose des difficultés éprouvées, puis surmontées.

JE NE TROUVE PAS DE PLAN !!!!

Confrontés à un sujet de dissertation, les élèves ont tendance à considérer que la première chose à faire, c'est de trouver un plan. Tout l'enjeu du devoir, pour eux, consiste à dénicher le bon plan, que ce soit d'un copain, d'un parent, d'un livre, d'un site internet ou de leur intelligence (la dernière option étant évidemment la plus recommandable). Malheureusement, ce raisonnement est mauvais, et conduit souvent à la catastrophe. Le plan, c'est l'aboutissement du travail, et non pas le début. Il est secondaire par rapport aux deux tâches essentielles face à un sujet : analyser les termes du sujet et définir la problématique.Tout plan enfanté sans être passé par ces deux étapes préalables sera généralement non-viable.

JE NE SAIS PAS QUOI DIRE, MOI !!

Evidemment il est toujours possible de concevoir un sujet qui ne puisse rien évoquer dans l'esprit d'un élève, mais ce serait supposer un caractère bien diabolique de la part du professeur. Autant donc rejeter cette hypothèse du sujet-qui-ne-me-dit-rien, alors que bien souvent, un peu de travail sur les termes du libellé permettent d'amorcer des questions qui suffiront à nourir quelques pages

Surtout, ne pas oublier que l'enjeu d'un sujet de dissertation est moins ce qu'on doit dire, que la façon dont on le dit. Les "bons" devoirs se distinguent peut-être par leurs idées, mais le plus souvent, c'est parceque

ces idées sont développées, sont insérées dans une problématique, sont convenablement organisées (de la plus générale à la plus particulière, de la thèse à l'antithèse, de la preuve à l'exemple) que le devoir va convaincre.Alors, peut être qu'une bonne façon de trouver des idées, c'est de commencer par s'étonner face au sujet.

Pourquoi me le donne-t-on ? Que présuppose-t-il? Ne pourrais je pas spontanément penser le contraire ? Quel enjeu présente-t-il ?