en une : Le lexique de français

Après avoir mis en évidence les avantages des emplois atypiques vous en montrerez les effets négatifs

SES (lycee) > sujets expliqués - 30/04/2008 - correction
                
Bonjour,

Il ne nous est pas possible, faute des documents du sujet, de contrôler vos références ou de vérifier qu'un point important y figurant n'est pas oublié dans votre synthèse.

Nous allons donc nous concentrer sur la forme de votre synthèse, qui démontre un travail sérieux, pour vous proposer quelques améliorations.

Concernant l'introduction : la formulation "emploi typique" n'est jamais utilisée dans la littérature. Vous pouvez la supprimer de votre introduction, en gardant l'explication de l'opposition entre le CDI, vu comme la forme "normale" de contrat de travail, et toutes les autres formes, caractérisées par une plus forte fragilité du lien.

L'introduction juxtapose deux questions, plutôt que de bâtir une réelle problématique. Il est souvent conseillé de n'en retenir qu'une, plus globale. Notez d'ailleurs que la seconde est contestable (vous avez d'ailleurs du mal, dans votre développement, à justifier l'existence d'avantages aux formes atypiques d'emploi). Généralement, la problématique retenue est la suivante. Si le CDI est la forme "normale" du contrat de travail (d'ailleurs, le droit du travail considère qu'elle est la forme par défaut ; en l'absence de contrat écrit, la loi dispose qu'il s'agit toujours d'un CDI) et si elle reste (à vérifier) majoritaire en stock, elle n'est plus prédominante dans les créations d'emploi, et s'est ainsi constituée une population précarisée, titulaire d'autres formes moins protectrices. Pourquoi ce recul du CDI, et quelles en sont les conséquences ?

Première partie "suite à l'annualisation du temps de travail" : attention, vous mélangez l'effet et la cause ; c'est parce qu'elles peuvent subir des fluctuations d'activité que les entreprises sont demandeuses d'annualisation du temps de travail.

Ici il faudrait distinguer selon le type d'emplois flexibles, qui répondent à des populations différentes et à des besoins différents (ex. CDD contre apprentissage). Certains emplois "atypiques" sont en effet une sorte de sas vers l'emploi CDI, d'autres se pérennisent sans espoir d'échapper à la précarité.

Deuxième partie. Si vous voulez examiner avantages et inconvénients, remontez donc la phrase 'Si aujourd'hui..." qui est une explication à rattacher à la première partie. Comme avantages, vous devez en effet souligner (et c'est peut-être le seul) qu'il peut constituer pour des populations au chômage ou menacées par le chômage un moyen d'éviter la perte de capital humain par une durée trop longue sans emploi, une période d'adaptation à un nouveau métier en cas de restructuration, et, dans un nombre de cas très limité, un choix de vie de liberté.

Conclusion : la conclusion pourrait s'appuyer sur la proposition actuelle de contrat unique. Est-ce que la multiplication des formes d'emploi ne crée pas une inégalité entre salariés protégés et salariés précaires, et l'uniformisation des contrats marquerait-elle la généralisation de la précarité ou bien apporterait-elle la fluidité nécessaire au fonctionnement harmonieux du marché du travail ?

Dernier point : votre synthèse nous paraît globalement un peu courte. Vous devez approfondir votre lecture de la documentation, pour que vos parties puissent notamment prendre une plus grande ampleur que l'introduction et la conclusion.

Nous restons à votre disposition.
Documents attachés :    aucun document joint.