en une : Sujet : causes de la crise de 1929

Dissertation : "la charité est toujours injuste" (marc anglaret, justice et charité, 2009)

Philosophie > sujets expliqués - 27/02/2012 - correction

                


Télécharger ce document | Imprimer ce documentTélécharger ce document | Imprimer ce document

Extraction textuelle du document présenté


La notion de charité est souvent associée au fait de donner sans rien attendre en retour, comme par exemple le fait de donner une pièce à un homme tendant la main dans la rue, ou de prendre un auto-stoppeur dans sa voiture. La notion de charité apparait ainsi comme une simple « bonne volonté ». Mais cette notion ainsi définie semble soulever deux problèmes. En effet, premièrement, les motivations qui nous poussent à faire un acte charitables sont-elles toujours « pures » ? Ou ces actes ne sont-ils pas faits uniquement pour se donner une image positive de soi-même, à notre égard mais aussi vis-à-vis d?autrui ? et par conséquent, en allant plus loin, il est légitime de se demander si la satisfaction de certains de nos besoins essentiels dépend du libre arbitre des autres, dans la mesure où ces actes charitables sont aléatoires, inégaux selon les individus et selon les circonstances. Autrement dit peut-on affirmer que la charité est injuste ? Afin d?apporter des éléments de réponse à cette problématique, nous ????????????????????????????????????? ?????? Nous nous appuierons sur l?ensemble des ?uvres au programme, à savoir Les Choéphores et Les Euménides, écrits par ESCHYLE au Vème avant Jésus-Christ, Pensées de PASCAL, publiées en 1669, et Les Raisins de la colère de David STEINBECK paru en 1939