en une : Le raisonnement par récurrence

Demande de verifier mon plan

Philosophie > sujets expliqués - 17/11/2010 - Question de cours
                
Bonsoir,
pardon d'avoir tardé à vous répondre, mais j'ai cru comprendre que votre demande n'était plus vraiment urgente, puisque vous aviez dépassé vos délais immédiats..
Pour ce qui est de votre prestation, et de ce qui peut vous servir dans le prochains exercices du même type, il me semble qu'elle présente deux défauts importants.
D'une part, vous opposez de fa√ßon tr√®s radicale les deux th√®ses, sans vraiment vous efforcer de montrer pour quelles raisons ces th√®ses peuvent na√ģtre de la m√™me pr√©occupation. Il faudrait pourtant montrer que cette question du fait de se f√©liciter ou nom de poss√©der une conscience est une question qui conduit √† s'interroger sur ce que permet la conscience, et sur la mani√®re dont elle serait ainsi une mani√®re de bien vivre ou non, √©tant donn√© que l'homme ne peut faire autrement que de la poss√©der et en b√©n√©ficier. La question pose donc un probl√®me moral.
D'autre part, il faudrait fondamentalement équilibrer votre réflexion, et chercher à la construire en trois parties, c'est-à-dire vous efforcer de montrer que les alternatives les plus binaires sont fausses, et que seule la nuance permet de se rapprocher du vrai ou du juste.
Un dernier détail, ce n'est pas Pascal qui a écrit "Je pense donc je suis", mais Descartes.
Bien à vous, votre eprof.
Documents attachés :    aucun document joint.