en une : Le lexique de français

Progrès moral

Philosophie > sujets expliqués - 11/11/2010 - Question de cours
                
La notion de progrès moral signifie littéralement la capacité à aller en avant du point de vue de la recherche des critères du bien. Autrement dit, le progrès moral serait la capacité à améliorer le comportement humain de telle sorte que l'homme puisse au mieux posséder des critères d'action juste. En ce sens, votre question recouvre deux ordres de problèmes. D'une part, il s'agit de savoir si le progrès moral peut exister, ce qui revient à savoir si on peut considérer la morale comme une science pouvant atteindre une vérité, de façon analogue aux sciences dures. D'autre part, il s'agit de savoir si on peut tenir un discours sur le progrès moral, c'est-à-dire s'il y a un sens à construire une représentation discursive de l'évolution morale sous la forme du progrès. Ces deux aspects peuvent être traités au moyen de n'importe quel auteur ayant construit une théorie morale. De façon privilégiée toutefois, je vous conseillerais les utilitaristes anglais, comme Bentham ou Mill, qui sont des auteurs qui défendent l'idée d'un progrès moral, en assimilant la règle de la morale à un calcul de plaisirs et de peines, et à une capacité à atteindre le bonheur. Pensez également à Saint-Just, qui est notamment resté célèbre pour avoir écrit : "le bonheur est une idée neuve en Europe". Enfin, je vous conseille de jeter un oeil aux épicuriens, qui ont les premiers proposé une méthode d'amélioration morale fondée sur la capacité à profiter au mieux de la connaissance de la réalité.
Bien à vous, votre eprof
Documents attachés :    aucun document joint.