en une : Cours philo : Dieu

1ère dissertation

Philosophie > sujets expliqués - 02/10/2010 - correction
                
Bonsoir,
tout d'abord, votre analyse oublie un mot clé "pouvoir", qui va vous permettre de réaliser la synthèse - qui peut notamment traiter des modalités (dans quelles circonstances?
quels sont les présupposés etc)

concernant votre plan, il semble intéressant : ci dessous quelques pistes de réflexions supplémentaires qui vous permettront de faire votre plan détaillé.
- thèse : "on peut penser sans préjuger" : penser, est-ce uniquement se faire une opinion? dans penser, ne pouvez vous pas inclure la pensée philosophie, politique etc (ie la réflexion). vos idées semblent aussi oublier ce que l'on peut juger (une idée, une personne, une situation). penser, c'est aussi prendre une décision (vis à vis de soi, vis à vis des autres).
- antithèse : l'éducation, mais pas uniquement : l'environnement (pensez à l'historien révé de Pascal, qui ne serait d'aucune époque ni d'aucun pays pour être objectif). votre utilisation de "préjugés" pose une question : le sujet est il préjugER ou préjugES? si c'est le verbe, ne limitez pas au préjugé. pré-juger, c'est juger en avance, c'est à dire penser en ayant déja l'aboutissement (souhaité) du raisonnement. attention à l'utilisation de "notre société" : utilisez plutôt en société, individus, relation à l'autre, à l'inconnu etc. "soi-même" : "on" peut aussi être un groupe. Un groupe peut-il penser individuellement? objectivement? la question de la prédestination peut être évoquée (à condition de justifier avec des penseurs protestants). celle de la prédétermination des individus. utilisez des exemples historiques (écrits du XIX° s sur la colonisation). étudiez les écoles de pensée (carthésienne etc) qui donnent un cadre défini au raisonnement.

synthèse : étudiez les modalités de l'oeil neuf, objectif. dans quelles conditions? y a t il des conditions optimales? des écoles de pensée (surréalistes?). qu'impliquerait penser sans préjuger? quels seraient les avantages, en tant qu'apports à la philosophie? vous pouvez aussi évoquer la notion de vérité, d'objectivité (à ne pas confondre).

Bonne continuation,
Documents attachés :    aucun document joint.