en une : Sujet : causes de la crise de 1929

Plus qu'extremement urgent ! help! au secours!

Philosophie > sujets expliqués - Question simple
                
Le sujet met en avant un paradoxe en associant passion et vérité, car ces deux notions ne s'opposent-elles pas (indiquez en quoi elles s'opposent, voyez pour cela les stoïciens et leur théorie des passions qui aveuglent littéralement l'individu). mais en même temps puisque la vérité n'est sans doute qu'un horizon de recherche, ne peut-on pas concevoir qu'il faut un stimulant affectif qui nous fait persévérer dans la recherche de la vérité (cf. l'image d'épinal du savant -fou). Mais ici il faut aussi préciser quel type d'affectivité est efficace: peut-il s'agir d'une affectivité passionnelle du type de celle que l'on oppose généralement à la science et à la sagesse? Ne doit-on pas concevoir une affectivité non passionnelle qui pousse à la recherche par la joie pure qu'elle procure (voyez Spinoza et son idée de béatitude opposée à toutes les joies que l'on peut ressentir à la possession de biens périssables, début du Traité de la Réforme de l'Entendement)?
Voilà donc qq pistes pour une problématique qui vous conduira à construire un plan
bon courage

Dorian"
Documents attachés :    aucun document joint.