en une : Cours philo : Dieu

1ere dissertation de philo

Philosophie > sujets expliqués - 09/09/2008 - Question simple
                
Il faut partir de la définition des termes, pour construire un problème en montrant que les questions de définition engagent des problèmes d'interprétations. Ici, les deux mots à interroger sont dignité, et présence divine.
Pour la dignité, le problème est la relativité de ce qu'elle recouvre. Si la dignité est une valeur donnée à un homme (puisqu'il s'agit de ressentir dans un corps humain), il ne semble pas nécessaire que le jugement de valeur soit le même pour tout le monde, puisque nous n'accordons pas tous de la même valeur aux choses et aux comportements. Le problème devient alors celui de savoir si la présence divine dans un corps suffit à désigner toute forme de dignité, sachant que la présence de Dieu en soi signifie le fait de ressentir au moyen de sa sensibilité la foi et la conviction qu'un Dieu nous habite et nous conditionne. Dans une époque de désenchantement du monde (Weber), où les croyances sont moins vivaces, cela semble paradoxal. Toutefois, au-delà du sens direct d'un foi fervente, il serait peut-être possible de développer l'idée d'une présence divine comme volonté d'agir moralement, et de répondre à un appel de la moralité en soi (ce qui vous permet de faire évoluer une première thèse vers son dépassement).
Documents attachés :    aucun document joint.