en une : Cours philo : Dieu

la 3ieme republique

Histoire (college, lycee) > sujets expliqués - 16/02/2008 - correction
                
Bonjour,

Pour vous répondre, je vous propose une correction en deux temps : ci-dessous des remarques globales et quelques conseils et compléments et ci-joint, votre synthèse avec quelques suggestions et remarques au fil de l’eau, directement sur votre document.

Votre plan n’est pas mauvais du tout, classique, mais permet d’aborder assez efficacement les idées importantes. Quelques remarques cependant sur votre développement :

- pas de titre dans la rédaction : c’est votre rédaction elle-même qui doit guider le lecteur et l’aider à comprendre tout ceci ;

- dans l’ensemble, vous accordez beaucoup de place aux détails très précis et quotidiens : c’est bien de prendre quelques exemples marquants pour illustrer, mais il ne faut pas les multiplier ; un passage de votre rédaction est entièrement consacré à ce type de détails (cf. pièce jointe) : c’est trop ; on attend quand même une vision agrégée qui doit déboucher sur une analyse, une réflexion précise ;

- vous avez les bonnes idées, mais parfois vous avez tendance à dire les choses comme vous les diriez peut-être à l’oral ; c’est normal, arriver à un langage totalement lissé et objectif à l’écrit est loin d’être évident ; globalement, vous êtes sur la bonne voie et votre synthèse est plutôt bien écrite ; mais il faut simplement faire attention lorsque vous parlez de la propagande, de l’éducation et des esprits de la jeunesse à dominer, du sentiment de revanche etc. : restez bien objectif dans les termes, c’est essentiel en histoire ; parfois, vous avez les bonnes idées mais employez des mots qui ne sont pas totalement objectifs ; je vous ai signalé ces passages directement dans votre devoir, essayez simplement de reformuler ces passages ;

- vous avez bien mis en avant le contexte historique et les idées clefs du problème, reprenez-les donc dans une courte conclusion à la fin : au-delà des faits (les lois de Jules de Ferry), cet impératif d’éducation pour enraciner les mentalités républicaines, relever le pays et le préparer aux évolutions socio-culturelles et économiques auxquelles la France va être confrontée. Vous avez été très concret dans le reste du devoir, vous pouvez donc vous permettre d’être un peu plus abstrait ici, au contraire, en résumé les impératifs et les pourquoi en deux ou trois idées clefs ;

- enfin, à titre d’illustration, n’hésitez pas à faire davantage écho aux documents que vous avez étudiés en première partie, par exemple en citant la formation des enseignants, vecteur d’ascension sociale et symbole de la République et de ses valeurs etc.

Globalement, une assez bonne synthèse donc, avec les éléments essentiels, mais parfois trop détaillée sur certains points, ce qui rend parfois un peu moins claires les idées principales, du coup moins mises en lumière. Enfin, il faut simplement reformuler quelques points de façon plus objective.

Mais vous avez effectué un travail sérieux, basé sur de bonnes connaissances et une bonne appropriation du sujet. Avec ces éléments, vous devriez pouvoir finaliser une bonne synthèse.

Bon courage pour cette dernière étape.
Documents attachés :     
voir
téléchager