en une : Sujet : causes de la crise de 1929

Exposé etude démographique des dom

Histoire (college, lycee) > sujets expliqués - 04/12/2007 - correction
                
Bonjour,

Je comprends bien votre problème de tri et de classement de l’information, le sujet est en effet très large avec de multiples aspects possibles (certains plus géographiques et d’autres plus économiques par exemple). Malgré ce côté très large, il va falloir essayer de rendre compte du maximum de ces aspects, et surtout comme vous l’avez bien vu d’illustrer par des cas précis. L’inconvénient majeur que je vois à un plan qui consacre une partie à un exemple précis est le risque de redite et de manque de rythme dans la présentation : il y a un risque de présenter tout d’abord des concepts, des choses assez théoriques et de ne passer qu’un peu tard aux illustrations. De plus, vous devrez ensuite pour chaque exemple faire référence à des points du début, d’où le risque de redite. L’idée de se concentrer ici par exemple sur deux départements est bonne : vous pouvez tous les citer au début et ensuite expliquer votre choix, qui consiste à en retenir deux (pour éviter le saupoudrage) qui sont suffisamment représentatifs et significatifs des informations que vous allez présenter. Vos deux exemples me paraissent pertinents et intéressants, mais plutôt que d’y consacrer à chaque fois une partie et de risquer de tomber dans l’effet catalogue, trop descriptif, de ne pas peut-être assez analyser, comparer, mettre en parallèle et en perspective (car ce sont tout de même les qualités qu’il va falloir mettre en avant dans votre présentation), je vous suggère de traiter ces deux exemples en « exemple filé » ou exemple fil rouge. A chaque nouveau terme, vous illustrer par les données de ces deux départements et vous pouvez ainsi à chaque fois comparer rapidement pour montrer par exemple une grande homogénéité sur tel thème ou au contraire une grande diversité sur tel autre point ; cela vous aidera à synthétiser les traits marquants dans la conclusion et le jury suivra d’autant mieux. Gardez donc vos exemples mais distillez vos informations au fur et à mesure, en parallèle vraiment, au plus près des éléments plus globaux et théoriques que vous allez apporter.

Voilà pour ce qui est des exemples et du plan que vous aviez en tête ; il n’est pas foncièrement mauvais, ne vous inquiétez, c’est déjà une bonne approche, mais si vous avez de la matière, autant mettre en valeur vos recherches par quelque chose d’un peu plus construit et dynamique, c’est aussi un des défis de l’exposé oral. Quant à votre première partie, si vous vous concentrez trop sur la comparaison avec la métropole, vous risquez par moment de tomber dans le hors sujet : bien sûr, vous avez tout à fait raison, la démographie des Dom est à étudier en fonction du reste de la France, mais il ne faut pas centrer la présentation là-dessus : il faut aussi en présenter les spécificités en elles-mêmes, pour elles-mêmes. Le contenu ne sera pas forcément différent en termes de grandes idées à faire passer, c’est sûr mais en annonçant un tel titre de partie dès le début, vous risquez une méfiance du jury sur le hors sujet. Voyons à présent quel type de plan on peut dans ce cas adopter.

Face à ce type de sujets, très généraux et très larges, le mieux est de revenir à des choses assez classiques en terme de plan et de voir quelle sorte de plan peut s’appliquer. Ici, vous avez à expliquer, décrire et analyser une situation en en donnant les tenants et les aboutissants. Quand le sujet est large et a pour objet un phénomène comme ici (phénomène au sens large), on peut naturellement penser à un plan type « causes-faits-conséquences », quitte à le modifier quelque peu. Par exemple,

1) les faits : la démographie des DOM aujourd’hui : les chiffres, les évolutions récentes, les grandes caractéristiques (points forts / faibles / inquiétants) : ici, il paraît quand même nécessaire de commencer rapidement de façon concrète par les causes car ce n’est pas une dissertation écrite mais un exposé oral et il faut rapidement capter l’attention et être concret et susciter les questions, l’intérêt ; or celui-ci viendra des faits que vous exposez et que vous expliquerez un peu plus loin ; bien sûr, dès cette étape, des distinctions peuvent déjà apparaître entre les DOM ;

2) les causes : pourquoi cette démographie ? avec je pense ici plusieurs angles d’approche : culture, société, histoire, géographie bien sûr mais sous tous leurs aspects : géographie humaine, géographie physique, histoire des mentalités, histoire sociale etc.

3) les conséquences ou plus précisément ici les problèmes / enjeux / défis que cela va poser : quelles inquiétudes peut-on avoir aujourd’hui ? à quoi va-t-il falloir s’atteler etc. ? et cela vous permet de glisser vers une ouverture sur la décennie à venir par exemple en fin de conclusion.

Vos arguments doivent être tirés de propos historiques et géographiques à la base bien sûr, mais en s’ouvrant aussi à tout ce qui touche à l’économique et au social, c’est quand même inévitable pour parler d’un tel sujet contemporain.

Vous voyez que l’on peut repartir d’un plan assez classique pour amener véritablement un raisonnement : ce qu’est la démographie des Dom aujourd’hui, comment on est arrivé là et quels sont les problèmes posés, les perspectives. Ainsi, votre présentation est plus progressive, distille plus d’éléments divers mais de façon pas trop « compacte » et vous illustrez au fur et à mesure. C’est plus dynamique et plus construit et sûrement aussi plus concret. Je pense qu’en 20 minutes, ce type de plan vous permet une approche dynamique, rigoureuse et assez complète.

En résumé, gardez toutes vos informations et surtout tout ce que vous trouvé pour développer vos deux exemples, mais orientez un peu différemment vos éléments théoriques, présentez-les un peu différemment pour être plus construit, plus progressif et ne pas donner l’impression que vous pouvez à un moment tomber dans le hors sujet. Je crois effectivement qu’il vous manque juste un petit quelque chose de méthode, d’organisation du discours pour arriver à un résultat satisfaisant.

J’espère vous avoir éclairé sur une autre façon de faire qui réponde à votre demande d’organisation des idées et vous souhaite bon courage dans votre préparation.
Documents attachés :    aucun document joint.