en une : Le raisonnement par récurrence

Comment l'islamisme s'est-il affirmé depuis 1979?

Histoire (college, lycee) > sujets expliqués - 01/10/2007 - Question simple
                
Bonjour,

pour une dissertation de niveau lycée, c’est en effet un sujet assez déroutant et plutôt complexe et ambitieux au premier abord. Il est en effet très vaste mais sur un thème que vous n’avez sûrement étudié souvent avec précision, et pour lequel vous pouvez vous sentir démuni en termes d’arguments. Dans ce cas, quand le sujet ne vous « inspire » pas (si tant est qu’il faille de l’inspiration pour vous réussir une dissertation !), la meilleure solution est de revenir aux basiques, à la méthode de base. Le résultat que vous obtiendrez ne sera certes peut-être pas aussi brillant que sur un sujet maintes fois approfondi et bien maîtrisé mais vous remplirez ainsi, quitte à vous documenter davantage, les objectifs de l’exercice : montrer que vous avez réfléchi précisément au sujet, que vous l’avez compris et qu’à partir de vos connaissances, que vous avez triées et ordonnées, vous avez été capable d’apporter une réponse construite et personnelle au problème, le tout en respectant bien sûr les préconisations habituelles quant à la forme. Je vous propose donc de dérouler ensemble la méthode classique de la dissertation sur ce sujet.

Tout d’abord, intéressons-nous aux termes du sujet :

• « comment » : le but du devoir est donc de trouver des explications ; il faut donc rapidement partir de faits précis pour trouver des grandes catégories d’explication ; plus que dans la description, il faudra rapidement être dans l’explication ou du moins la description raisonnée, construite, ordonnée.

• « islamisme » : sans doute le mot le plus difficile à définir, car il fait être précis et surtout objectif pour éviter de commenter l’actualité par exemple ou de trop se laisser aller à des discussions générales et qui pourraient apparaître moins objectives malgré toutes les précautions prises. C’est la difficulté de l’histoire contemporaine : vous devez parler du présent ou futur proche mais en restant bien – c’est important à garder en tête pour la rédaction – dans l’objectivité de l’historien. Bien sûr, ce mot se rattache au terme « islam », la religion des Musulmans, et l’une des plus importantes religions monothéistes au monde (je vous laisse, à l’aide d’une encyclopédie ou d’Internet, compléter éventuellement vos références ou connaissances de base sur la religion ; ce n’est pas le sujet, mais c’est une aide à la compréhension importante). De même pour trouver la définition précise de « islamisme » ; il s’agit en fait d’un concept « inventé » pour désigner une idéologie qui considère l’islam non seulement au plan religieux, mais aussi social, économique et politique (en quelque sorte par opposition à une vision laïque de la société, au sens de séparation), bref, qui regarde la société dans son ensemble sous l’angle de cette religion. A la base, il n’y avait pas de notion d’extrémisme ou de fondamentalisme derrière (mot introduit par Voltaire au sens de « religion des Musulmans »). Il vous faudra donc revenir à cette acception première et bien en saisir le sens et l’étendue dans tous les domaines pour couvrir l’ensemble du sujet (politique, économique etc. encore une fois)

• depuis 1979 : c’est la date de prise de pouvoir des Islamistes en Iran justement ; c’est une bonne illustration de la définition précédente (dans son côté « globalité »), car cet événement a fait passé un pays d’un régime monarchique mais dans lequel la religion et l’Etat étaient séparés (à tel point que les femmes de la famille du Shah, le roi de Perse, ne portaient surtout pas le voile pour montrer cette séparation) à un régime religieux, où les imams détiennent tous les pouvoirs et régulent la société (jusqu’aux loisirs par exemple) à la lumière de la religion vue comme une approche globale de la société (avec ensuite tous les excès décrits ci-dessus et finalement le côté négatif du mot).

Ensuite, comme dans toute dissertation d’histoire, il faut s’interroger sur le champ d’étude : temps et espace. Temps : de 1979 (événement majeur on vient de le voir pour notre sujet). Espace : a priori le monde, et pas seulement l’Iran, comme vous le disiez bien dans votre question.

Dans votre introduction, vous commencerez donc par amener le sujet rapidement (par exemple avec la révolution iranienne ici), puis définirez le sujet et ses mots-clefs. Ce n’est qu’alors que vous définirez la problématique et annoncerez le plan. Mais pour trouver ces deux derniers éléments, il faut regarder les arguments et exemples à votre disposition pour les classer de façon à répondre au sujet. Vous voyez donc, pour en revenir à votre question, que la recherche et la détermination du plan ne viennent qu’assez loin dans la méthode et ne doivent pas être votre préoccupation première. Je comprends bien l’inquiétude, naturelle et commune à tous !, de l’élève qui devant sa copie ne voit aucun plan arrivé, mais il faut accepter de dérouler la méthode précisément, lentement s’il le faut ; c’est un gage de gain de temps et d’efficacité pour la suite. Essayez de l’appliquer le plus possible pour gagner en efficacité et vous verrez qu’ensuite cette étape préliminaire ne vous fera plus peur et vous ne penserez plus y perdre votre temps et ne plus avancer, et vous obtiendrez au final des plans bien meilleurs, et que, bien plus satisfait, vous ne chercherez pas à modifier finalement dans l’urgence avant la fin du temps imparti. Voilà pour la méthode, nous regardons maintenant les arguments sur ce sujet plus précisément.

Comme indiqué plus haut, il va nous falloir récolter des faits précis et les analysés (bien sur l’islamisme plus que sur l’islam que vous évoquez dans votre question ; vos recherches sont donc peut-être partiellement à reprendre à ce mot-clef très précisément). Ensuite, il faudra les classer. A priori, et ceci sera à compléter par les arguments de vos cours et issus de vos recherches (manuel de classe, Internet, encyclopédies etc. n’hésitez pas à croiser et multiplier les sources quand le sujet est un peu pointu comme ici), on peut voir les grands points et événements suivants (sans oublier de bien regarder la place de l’Islam déjà dans le monde d’aujourd’hui) :

• la révolution iranienne justement et le développement du régime ensuite ;
• la situation politique et religieuse au Proche Orient (les conflits etc.) ;
• le pouvoir politique des régimes pratiquant l’islamisme ;
• les intérêts financiers et les flux qui en résultent donc parle beaucoup (contrôler l’économie et mettre en place une économie parallèle en quelque sorte est aussi un moyen de se développer et de s’affirmer) ;
• tout ce qui tourne autour de la « nébuleuse » (les réseaux souterrains, y compris souvent terroristes ; tout est ce qui reste méconnu du grand public, peu clair pour les Etats et les personnes, parfois insoupçonnables) ; en parlant de terrorisme, et encore une fois en abordant le thème d’un point de vue très détaché et historique, vous pouvez aller jusqu’à parler des attentats du 11 septembre ;
• les relations avec les autres Etats (dont Etats-Unis) doivent aussi être analysés (guerres diverses :Golfe, Irak etc.), de même que les regroupement politiques ou régionaux des pays concernés (quand les pays de même religion se regroupent sous ce critère pour défendre leurs intérêts, c’est bien qu’ils veulent le faire à partir d’arguments religieux qu’ils étendent aux autres domaines de la société, qui sont structurants, qui sont des éléments d’explication et de rapprochement ; je détaille ce point pour bien vous montrer qu’il s’agit bien ici de s’intéresser à l’islamisme et non à l’islam, donc aux idéologies qui développent une vision globale du monde, pour tous les domaines, à partir de la religion encore une fois) ;
• le développement de la culture islamique (notamment en Europe) : prenez l’exemple du financement des mosquées en France ou des activités culturelles voire éducatives (école et collège près de Lyon dont on a beaucoup parlé l’an dernier), mais aussi le développement de lobbys par exemple avec des instances représentatives.

Globalement, vous devez recherche des faits passés portant sur l’extension de l’islam à tous les domaines de la société avec une influence étendue au final (économique, sociale ou culturelle ; par des moyens habituels utilisés par d’autres civilisations avant ou plus polémiques – je pense au terrorisme). Vous devez également regarder dans l’actualité récente les phénomènes ou dossiers (le dernier point ci-dessus vous donne quelques pistes pour la France déjà) qui peuvent être analysés ainsi et posent de façon précise ces problèmes d’extension de l’islamisme avec la définition que nous en avons donnée. Une fois tous ces arguments et faits rassemblés, il va vous falloir les classer en grandes catégories, chaque catégorie constituée dans l’idéal une grande partie. N’oubliez pas que conformément à la question, chacune de ces parties doit évoquer un moyen, c’est-à-dire un élément de réponse à « comment ? » : par exemple : « en usant de moyens financiers, économiques et monétaires et en comptant dans l’économie mondiale » ou encore « en diffusant très largement sa culture et en faisant une référence sur certains dossiers ou dans certains pays ». Ces trois catégories seront affinées par vos arguments, mais globalement vous pouvez déjà voir qu’on peut faire une catégorie « politique » (le pouvoir au sein des Etats, les guerres, les pouvoirs religieux, les alliances etc.), une catégorie « économique et financier » (les réseaux économiques parallèles, les banques avec prêts conformes aux principes du Coran également, en plein essor, c’est un autre exemple à creuser etc.), une catégorie « culturelle » (la religion en tant que mode de vie, l’éducation, la culture au sens large par les arts etc.).

Une fois votre plan bâti et la problématique affinée (mais ici, le sujet est déjà très clair, on sera donc très proche du « comment l’islamisme s’est-il affirmé depuis 1979 ? »), il vous faudra finir le classement de l’information en trouvant des sous-catégories, qui constitueront des sous-parties (à la limite, pour certaines parties, les sous-parties peuvent se succéder dans un ordre chronologique si l’occasion se présente, sinon à nouveau selon un classement thématique logique et progressif). Pour finir sur de la méthode, je ne ferai que vous rappeler brièvement les règles essentielles que vous connaissez déjà : donner des exemples, faire des paragraphes, ménager des transitions entre grandes parties pour montrer clairement le fil conducteur, conclure de façon claire et précise en faisant un bilan, en apportant une réponse synthétisée à la question (et éventuellement, en faisant une ouverture, i.e. trouvant un sujet proche qui ouvre sur des problèmes du même ordre ou une très brève réflexion sur le futur, bien que certains enseignants n’aiment pas trop de dernier choix). Encore une fois, vous devez montrer que vous avez des connaissances (profitez de faire ce devoir en temps libre pour collecter ce qui vous manque, sur ce sujet encore une fois pointu et peu facile au premier abord) et que vous savez les organiser pour répondre précisément à un sujet et seulement à celui-ci (pas de discussions générales), le tout dans un français correct et un devoir bien présenté. N’oubliez que face à n’importe quel sujet, c’est toujours la méthode qui vous « sauvera » et vous permettra de remplir les objectifs de base, vous assurant au moins toujours une note correcte, si tous ces indicateurs sont au vert.

En vous laissant à vos recherches complémentaires et à votre réflexion à finaliser, je vous souhaite bon courage et bon travail.
Documents attachés :    aucun document joint.