en une : Cours philo : Dieu

Religion et colonisation dans le nouveau monde:16è-17èsiècles

Histoire (college, lycee) > sujets expliqués - Question simple
                
Religion et colonisation en Amérique du Nord (16ème 17ème)

L?étude du sujet tient à l?articulation entre le fait religieux et la colonisation : les motivations religieuses des colons mais aussi des Etats français et anglais doivent être pris en compte comme, ensuite, la place du fait religieux dans les 1ers établissements américains. Ces logiques doivent être envisagées sur 2 siècles ainsi il y a une dimension évolutive, des problématiques valables au 16ème où affrontements et persécutions sont peut être plus violents en Europe (d?où la fuite de minorités d?Europe vers le Nouveau Monde) mais beaucoup moins signifiant en Amérique du nord.

Au 16ème , pour les navigateurs anglais ou à la solde des Anglais (John Cabot se nomme Giovanni Cabotto) et des Français (J. Cartier), il s?agit plus de découvrir un passage vers l?Asie par le nord de l?Amérique que de s?installer. Ils s?obstinent pendant tout la seconde partie du siècle avec Frobisher, Davis, Baffin : autant d?échecs qui amènent cependant une meilleure connaissance.
Du côté britannique :
La seule tentative d?implantation est l?éphémère expérience de Roanoke (1585-91).
C?est au siècle suivant que les 1ers établissements perdurent : Jamestown 1608 et le Mayflower qui débarque les pilgrims au Cap Cod en 1620.
La dimension religieuse prend là toute sa signification : on peut opposer 2 modèles d?implantation socialement, économiquement et religieusement différent.
La Virginie (baptisée en l?honneur de la vierge reine Elisabeth) et son 1er établissement Jamestown en 1608 ; elle prend de l?ampleur dans les années 1620 puis à partir de 1680 : ce sont des Anglicans fidèles tournés vers l?exploitation agricole (plantations, introduction de la main d??uvre servile noire). D?autres communautés se créent à partir de la Virginie : le Maryland de Lord Baltimore, plus ouvert aux catholiques ; la Caroline plus au sud.
Au nord, au Cap Cod se sont des puritains anglais réfugiés en Hollande qui débarquent en 1620 (voir les critiques des puritains contre l?Anglicanisme). Ils fondent le Massachusetts qui n?accueille que des puritains jusqu?en 1640 chassés d?Angleterre. D?autres colonies sont fondées par des Anglais qui rejettent les tracasseries puritaines : New Hampshire 1624, Connecticut?
Une Nouvelle Angleterre au nord avec une bourgeoisie puritaine plus tournée vers la mer, le commerce (Boston) qui s?oppose donc aux territoires plus au sud : Virginie, Caroline?
Entre les 2, le vide est comblé après l?élimination des Hollandais qui perdent Nlle Amsterdam en 1664 (rebaptisé NY).
A côté de ces 2 ensembles au profil socio-économique et religieux différent se rajoute en 1681, le territoire fondé par W.Penn adepte de G.Fox fondateur des Quakers (mouvement réformateur protestant, rejetant dogme, culte, hiérarchie, prêchant contre la guerre, les impôts, se distinguant par leur esprit de tolérance ; mais persécutés par tous).

Pour les établissements français, voici les principales étapes :
- voyage de J. Cartier et découverte du St Laurent en 1534
- fondation de Québec par Champlain. Volonté de créer une Nouvelle France mais nb de colons insuffisants
- impulsion donnée par les Jésuites qui créent un climat favorable en métropole pour la colonisation canadienne ; évangélisation des hurons et iroquois. Fondation de Montréal en 1642 (2000 habitants en 1660 : agriculteurs, commerçants, jésuites et coureurs des bois)
- en 1663, Colbert transforme la colonie en possession de la couronne et envoie le régiment Carignan. Statut de province avec gouverneur et intendant (Jean Talon de 1665-1672)
La Nouvelle-France s?agrandit sous les efforts conjugués des missionnaires et des coureurs des bois.
- 1669-70 : le jésuite Marquette et le négociant Louis Joliet explorent le pourtour des Grands Lacs puis en 1673 atteignent le Mississippi.
- 1681-82 : Cavelier de La Salle entreprend sa descente et prend possession au nom du roi de France de son embouchure qu?il baptise Louisiane.
D?autres explorateurs reconnaissent la baie d?Hudson et les rives de Terre Neuve. Ainsi vers 1700, c?est presque toute l?Amérique du Nord qui est en passe de devenir française si les Anglais n?étaient pas solidement implantés le long de l?Atlantique.

Après ces données basiques, il faut donc organiser votre devoir. Bien entendu vous ne devez faire un récit linéaire. Examinez quels sont les ressorts de la colonisation, dans quel mesure le facteur religieux est déterminant : pour les motivations de départ et de peuplement (pensez aux Pilgrims, au rôle des jésuites français). Vous devez comparer les 2 modèles : quelles sont les différences et les points communs entre Anglais et Français. Attention vous pouvez mentionner l?Amérique latine en relevant là aussi les parallèles.
Je vous laisse dans un premier temps organiser les informations. Proposer moi votre plan détaillé.

ps: quel est votre niveau d'étude actuel. Je n'ai pas bien compris. Merci
Documents attachés :    aucun document joint.