en une : Sujet : causes de la crise de 1929

Dissert. d'histoire en hypo

Histoire (college, lycee) > sujets expliqués - Question simple
                
1956
Elections législatives en janvier : socialistes et radicaux forment une coalition : le Front Républicain. G.Mollet en est le président du conseil.
Effondrement des gaullistes, poussée communiste et succès du mouvement antifiscal, antiparlementaire de P.Poujade (populiste soutenu par artisans et petits commerçants).

Le cancer de la guerre d?Algérie :
Eté 55 : affrontements très violents, rupture progressive entre le million d? »Européens » vivant en Algérie (les « Pieds noirs ») et les nationalistes algériens qui cherchent à gagner à leur cause les 9 millions de « Musulmans ». G.Mollet, pourtant élu sur un programme de paix, décide l?envoi du contingent : la violence se généralise, les suspects sont torturés, les campagnes quadrillées? Le président du conseil en voyage à Alger est injurié (6 février) et cède devant les exigences de la population européenne d?Alger ; il donne peu à peu carte blanche à l?armée (« bataille d?Alger en janvier 57) qui devient toute-puissante (et dont certains chefs épousent de plus en plus les thèses des ultras de l?Algérie française). Le gvt Mollet, et les suivants, sont dépassés par les évènements.

La situation en Algérie conditionne une grande partie de la politique française : diplomatiquement assez isolée (en particulier à l?ONU qui sert de tribune aux attaques contre les derniers Etats « impérialistes » ; l?aventure de Suez illustre cette vampirisation. Pour frapper Nasser le dirigeant égyptien champion du monde arabe et du tiers monde, les Français se laissent embarquer dans une opération militaire avec les Britanniques et les Israéliens, quand le canal de Suez est nationalisé. Les évènements à l?automne prennent l?allure de camouflet quand les 2 Grands s?emmêlent : les Etats-Unis condamnent ses 2 alliés, l?URSS menace de représailles atomiques si ces derniers n?évacuent pas.

2 derniers points d?importance différente :
- Après la mort de Staline en 1953, des changements s?annoncent, une certaine détente, « la coexistence pacifique », incarnée par le nouveau dirigeant Khrouchtchev. Cependant cela n?empêche pas les Soviétiques d?intervenir en Hongrie et de renverser les réformateurs autour de Nagy à Budapest.
- C?est surtout les négociations entre dirigeants européens autour du projet de marché commun : les Six signent le traité de Rome en 1957 et la CEE entre en vigueur le 1er janvier 58.

Avec un sujet sur 1956, il faudra, vous l?avez compris, insister sur les implications de la guerre d?Algérie dans la vie politique française : le régime dépassé vit ses derniers moments (jusqu?à la crise du 13 mai 58) ; en ouverture, l?évocation des tractations entre les pères fondateurs européens sera bienvenu.
Documents attachés :    aucun document joint.