en une : Sujet : causes de la crise de 1929

Commentaire composé flaubert madame bovary

Francais (college, lycee) > sujets expliqués - 07/10/2007 - correction
                
j'ai un comentaire a faire pour jeudi , sur madame bovary de flaubert , 1ere partie , chapitre 4 sur le passage suivant :" De temps à autre , on entendait des coups de fouet derrière la haie ; bientôt la barrière s'ouvrait : c'était une carriole qui entrait.Galopant jusqu'à la premiere marche du perron, elle s'y arrêtait court , et vidait son monde qui sortait par tous les cotés en se frottant les genoux et en s'étirant les bras.Les dames ,en bonnet, avaient des robes à la facon de la ville , des chaines de montre en or , des pelerins à bouts croisés dans la ceinture , ou de petits fichus de couleur attachès dans le dos avec une épingle , et qui leur découvraient le cou par derriere.Les gamins,vêtus pareillement a leur papas, semblaient incommodés par leurs habits neufs (beaucoup même étrennerent ce jour-là la première paire de bottes de leur existence ) et l'on voyit à côté d'eux, ne soufflant mot dans la robe blanche de sa première communion rallongée pour la circonstance , quelque grande fillete de quatorze ou seize ans leur cousine ou leur soeur aînée sans doute , rougeaude , ahurie , les cheveux gras de pommade à la rose et ayant bien peur de salir ses gants.Comme il n'y avait point assez de valets d'écurie pour dételer toute les voitures , les mesieurs retroussaient leurs manches et s'y mettaient eux-mêmes.Suivant leur position sociale différente , ils avaient des habits , des redingotes , des vestes , des habits-vestes :- bon habits , entourés de toute la consideration d'une famille , et qui ne sortaient de l'armoire que pour les solennités ; redingotes a grandes basques flottant au vent , à collet cylindrique ,à poches larges commes des sacs ; vestes de gros drap , qui accompagnaient ordinairement quelque casquette cerclée de cuivre à sa visière;habits-vestes très courts , ayant dans le dos deux boutons rapprochés comme une paire d'yeux , et dont les pans semblaient voir été coupés à meme un seul bloc , par la hache du charpentier .Quelques-uns encore ( mais ceux là , bien sûr , devaient dîner au bas bout de la table ) portaient des blouses de cérémonie , c'est-à-dire dont le col était rebattu sur les épaules , le dos froncé à petits plis et la taille attachée très bs par une ceinture cousue."

Voila je dois faire un commentaire la dessus , merci de m'aider , car je n'ai pas le temps et je suis perdu .
Documents attachés :    aucun document joint.