en une : Le raisonnement par récurrence

Introduction et plan détaillé : la rhétorique des passions dans la religieuse de diderot

Francais (college, lycee) > sujets expliqués - 04/07/2007 - correction
                
Bonjour,

je me tourne à nouveau vers vous pour vous demander de l'aide concernant un mini-mémoire(15 pages) que je dois rédiger , mon sujet est le suivant:
" La rhétorique des passions dans le roman La Religieuse de Denis Diderot ".

Tout d'abord , je devais rédiger une introduction ainsi qu'un plan détaillé , bloquant quelque peu su la définition du sujet , j'avais déjà demandé une correction auprès de vos services et j'ai été très satisfaite de vos conseils.
Malheureusement , ma prof n'est pas satisfaite de l'intro et du plan que je lui ai présenté.

Voici mon travail que je lui ai rendu:

INTRODUCTION

Le terme « passion » vient de pathos qui signifie douleur, souffrance.
Il désigne les « mouvements de l’âme », tels l’amour, la haine, la colère, l’envie ou la tristesse. Comprendre le jeu des passions en les distinguant les unes des autres et en les décrivant selon les rapports complexes qui unissent l’âme et le corps a été l’objet des traités des passions, qui abondent dans l’histoire.

Dans sa Rhétorique, Aristote tente de décrire une logique des passions. Sa Rhétorique examine les passions de façon méthodique. La connaissance des passions permettrait, selon lui, d’adapter le discours à l’âme de l’auditeur.

Dans son ouvrage La rhétorique des passions , Gisèle Mathieu-Castellani s’interroge : « Pourquoi s’attacher à l’analyse de la rhétorique des passions ? »
Elle nous explique que l’orateur sait bien qu’il faut exciter les émotions de l’auditeur, plutôt que le convaincre en faisant appel à sa seule raison. « Et qu’il est plus efficace d’émouvoir les affections que de s’adresser à l’intelligence et au bon sens. »

Lorsque Diderot se met à écrire les lettres de Suzanne Simonin qui sont à l’origine de La Religieuse , il ne sait peut-être pas encore qu’il est en train de faire un roman. L’enthousiasme pour le romancier Samuel Richardson, la passion pour la peinture et l’expérience du premier Salon se conjuguent, en 1760, pour faire de La Religieuse le roman nouveau que Diderot veut promouvoir : susceptible de toucher le lecteur avec une énergie qui le convainque de sa profonde vérité. Or pour toucher, pour émouvoir, il faut donner à voir la réalité, sans ménager les grands effets. C’est cet art romanesque pathétique que Diderot a mis en œuvre dans La Religieuse.

Diderot, dans son roman, retrace les mémoires très touchantes d’une jeune fille, Suzanne Simonin, qui a été forcée de prendre le voile et qui demande de l’aide au Marquis de Croismare.

Comment se manifeste la rhétorique des passions dans La Religieuse de Diderot et dans quel but ?

Nous tenterons de répondre à cette interrogation tout d’abord en examinant les passions de Suzanne. Dans notre première partie, le terme "passion" sera approfondi dans son sens le plus commun, en effet nous nous intéresserons à tout ce qui touche aux sentiments et aux pensées de la narratrice.
La seconde partie sera consacrée à la rhétorique des passions au sens pathos, nous nous attacherons à l’expression des souffrances décrites tout au long du roman.
Enfin, nous tenterons d’analyser l’effet de la rhétorique des passions sur le lecteur ainsi que son but recherché par Diderot.

( Mes références :Gisèle Mathieu-Castellani, La rhétorique des passions .Presses universitaires de France, 2000.

Denis Diderot, La Religieuse. Edition établie, présentée et annotée par Claire Jaquier, Le livre de poche, collection classiques, 2000.)

Mon plan détaillé est le suivant:

Introduction

Première partie : Analyse des passions de Suzanne , au sens le plus commun du terme , à savoir tout ce qui touche aux sentiments de la narratrice.
Comme sous-parties , je souhaite traiter : Le corps féminin dans la Religieuse , le langage du corps très présent dans ce roman .
La théorie des passions selon Diderot : Dans le dictionnaire du littéraire ( PUF 2002 ) , j'ai lu à propos des passions que pour Diderot , pour bien représenter les passions , il convient de ne pas les ressentir.

En seconde partie , je propose :
La rhétorique des passions au sens pathos
- En sous partie , j'aimerais décrire la peinture des souffrances que subit la narratrice tout au lon du roman et parler du Catharsis d'Aristote ( purgation des passions)

Enfin en dernière partie , j'ai proposé :
L'effet de la rhétorique des passions sur le lecteur ainsi que son but recherché par Diderot.
- ici , en sous-partie , j'ai pensé à :
- attendrir le lecteur sur la victime innocente
- éclairer le lecteur sur la situation inhumaine que l'église favorise.

Dans cette dernière partie , je m'attacherai davantage à la rhétorique comme moyen de convaincre , art du discours , Diderot , à travers la bouche de Suzanne , fait passer sa critique sur la vie conventuelle.
Son but , à travers son roman , est non seulement d'apitoyer le lecteur mais aussi de le convaincre par la raison et l'émotion que la vie conventuelle est mauvaise pour l'etre humain et que la privation de liberté ... entraine des transformations psychologiques.

Hier j'ai rencontré ma prof lors d'un entretien et elle m'a rendu mon intro en me disant que je n'avais pas bien cerner mon sujet .
J'ai passé tellement d'heures à travailler dessus que je suis déséspérée.
Je trouve ce sujet difficile et j'attends beaucoup de votre réponse.
D'aprés ma prof , dès les premières lignes , je me suis emmélée dans la définition du terme "passion".
en effet , ce terme a differentes définition s'il s'agit de la passion en morale ( mouvement de l'ame ) ou de la passion en littérature , par exemple pour Aristote , dans sa Rhétorique , les passions sont pour lui , l'instrument privilégié de la persuasion. ( je voulais me servir de cette définition dans ma 3e partie ).
Il y a également la définition de l'église , avec la Passion du Christ , la douleur , souffrance...

Je suis un peu perdue , je dois rédiger rapidement une nouvelle intro selon ce modèle que m'a indiqué ma prof:

Définition

Historique( ma prof m'a dit que j'avais un peu commencé avec Aristote )

Problématique : rapport des passions dans la Religieuse , le role de la rhétorique ?mais je dois rédiger une problématique qui répondrait à ces interrogations.

et enfin introduction du plan.

Le plan ne lui convient pas , je dois réflèchir à un nouveau plan.

J'ai l'impression que je suis toute embrouillée, je ne sais pas vers quelle définition je dois me tourner , j'ai vraiment besoin d'aide et d'eclaircissement.

Ma prof m'a dit que dans mon intro , il n'était pas clair sur quelle base je me situe par rapport au terme"passion" : passion au sens "pathos" ou " mouvements de l'ame".

D'autre part , ma première partie n'est pas claire : sous quel plan j'envisage le terme "passion " ? sous le plan de la rhétorique , du corps ou du dialogue ?

Je pense en effet m'etre embrouilée , j'espere que les indications que je vous ai donné ( les reflexions de mon profeseur ) pourront vous aider à m'apporter une aide .

Merci d'avance

Marie Griesmar
Documents attachés :    aucun document joint.