en une : Le raisonnement par récurrence

Spleen 76 baudelaire

Francais (college, lycee) > sujets expliqués - 29/06/2009 - correction
                
Un gros meuble à tiroirs encombré de bilans,
De vers, de billets doux, de procès, de romances,
-> ce sont des vers animaux, le bureaux est vieux, le bois est vermoulu, usé par le temps.

pastels plaintifs, c'est assez aisé à comprendre, il parle des couleurs, les pastels ne sont pas très vivaces, typiquement, c'est le genre de couleurs vieillies abimés par l'âge (le soleil aussi, mais c'est anecdotique). Boucher, ce sont bien sur les peintures de François Boucher, je ne sais pas si le lien avait été fait.

Seuls se rapporte au Boucher et aux pastels, et est bien souligné par la virgule et la pause qui précède le début de la ligne.
pour le flacon, c'est un peu flou, le coté nostalgie est bon, car souvent on est ramené à nos souvenir par une odeur. et il y a de fortes chances qu'on parle d'un parum de femme. après, pourquoi est-il ouvert ? ça peut être la marque d'un départ précipité, ou une volonté de repeupler l'espace avec un bout de la personne (laisse la question ouverte, ce sont deux axes intéressants je pense, mais je n'ai pas la réponse :-) )

Pour l'ennui et l'immortalité, tu n'as jamais été cloué(e) au lit ? ou puni(e) sans avoir le droit de sortie, télé, internet ni portable ? quand on s'ennuie, le temps semble long, comme une éternité, et l'immortalité c'est ça, contempler l'éternité qui n'en finit pas (c'est beau ce que je dis !)

sur le deuxième axe, je mettrais plutôt le décalage par rapport au monde, et la façon dont il lâche prise. la première strophe est, je trouve, un état des lieux, il est vieux, plein de souvenirs et comme abandonné, ensuite, il parle de ce qu'il ressent plus profondément, avec l'ennui et le manque d'envie de vivre.

attention, ce n'est pas le seule plan possible, et pas forcément le plus simple puisque les sentiment transpirent de toute façon tout au long du poême.

essaie de trouver 4 voire 5 points différents abordés par le poême (age, ennui..) et sépare les en deux groupes les plus distincts possibles, et tu auras tes deux axes.
le plan en soi n'est pas très important, car au final, vous direz tous plus ou moins les même choses, il faut juste que tu trouves deux axes qui ne se marchent pas sur les pieds.

je laisse la question ouverte, j'ai un peu de temps libre ce soir.
note, pour ta question "comment faites-vous ?"
j'ai une formation scientifique, donc je n'ai pas vraiment de base littéraire (pas plus que le reste du monde) à part un peu de culture. Pour chaque terme, concentre toi juste sur les champs associés, c'est assez facile pour Baudelaire, qui est en fait assez peu subtil :-)

courage !
Documents attachés :    aucun document joint.