en une : Le raisonnement par récurrence

Réussir le dossier de synthèse en lettres

Francais (college, lycee) > sujets expliqués - 
      

I. DÉFINITION

Le résultat de cet exercice, comme son nom l'indique, doit être une synthèse, c'est-à-dire un résumé qui rend compte d'un ensemble de documents qui sont fournis. Ces documents peuvent être :

- des graphiques
- des tableaux
- des textes
- des dessins (caricatures)

Dans tous les cas, une lecture critique des documents est indispensable : en aucun cas le dossier ne peut se contenter d'être une liste d'éléments choisis plus ou moins au hasard.

Le dossier de synthèse est à la fois un résumé et une analyse.

II. COMMENT FAIRE ?

La rédaction d'une synthèse à partir d'un dossier de documents se fait en trois étapes nettement distinctes :

1. Lecture du dossier

-Première phase : lecture globale du dossier
-Deuxième phase : lecture analytique des pièces du dossier

2. Mise en forme du brouillon

3. Rédaction

Première phase : rédaction au brouillon
-Deuxième phase : Rédaction au propre

III. QUESTIONS GÉNÉRALES

1/ Le temps

Divisez votre temps entre les différentes phases.

Exemple si vous disposez de quatre heures :

- Lecture du dossier :
-Première phase : lecture globale du dossier 5 mn
-Deuxième phase : lecture analytique des pièces du dossier 1 h

- Mise en forme au brouillon 1 h

- Rédaction :
-Première phase : rédaction au brouillon 1/2 h
-Deuxième phase : rédaction au propre 1 h

Il vous reste environ 25 minutes à répartir suivant les besoins. N'oubliez pas la relecture avant de rendre la copie !

2/ Le style

Soignez votre style, sans exagérer. Pas de lyrisme !

- Attention aux fautes de français classiques : se rappeler quelque chose, après que + indicatif, etc.
- Attention à l'orthographe : accords (singulier/pluriel, masculin/féminin), accents (événement)
Attention aux confusions et aux faux-amis : acception (= sens) et acceptation (= fait d'accepter)

3/ La critique personnelle

Vous devez résumer et analyser, sans modifier ni interpréter...

Le dossier de synthèse n'est pas la dissertation : on ne vous demande pas votre avis.

COMMENT FAIRE ?

I. Lecture du dossier
-Première phase : lecture globale du dossier
-Deuxième phase : lecture analytique des pièces du dossier
II. Mise en forme du brouillon
III. Rédaction
-Première phase : rédaction au brouillon
-Deuxième phase : rédaction au propre

I. Lecture du dossier

1/ Lecture globale du dossier

Il s'agit d'une lecture qui survole l'ensemble des pièces afin d'obtenir une vision globale du problème. Cette première approche permet de définir :

- Le thème du dossier (il n'est pas toujours indiqué)
- Le nombre de pièces proposées
- La nature des pièces proposées

Si vous disposez d'un tableau synthétique portant les titres et le nom des auteurs, vous pouvez vous en servir pour tenter de déterminer les éventuelles orientations du dossier. Par exemple, dans un dossier portant sur des questions sociales, la présence d'hommes politiques parmi les auteurs sera sans doute l'occasion de polémiques qu'il faudra penser à prendre en compte.

Vous devez avoir une idée précise du thème général de ce dossier à la fin de cette phase.

2/ Lecture analytique des pieces du dossier

- En temps limité :
Il est recommandé d'adopter une méthode de lecture rapide (lecture transversale avec repérage des éléments ou paragraphes principaux).

- En temps non limité :
Dans le cas où la synthèse peut se faire à tête reposée, privilégiez une lecture approfondie et méthodique :

- Marquez minutieusement les thèmes abordés
- Faites un résumé rapide (l'équivalent d'une analyse ou résumé de texte) pour chaque document. Vous déterminez ainsi :

1) les idées principales
2) le mouvement du texte (surtout si le texte est long)
3) son intérêt pour l'étude de la question générale (celle du dossier).
Face à une suite de tableaux, résumez les différentes tendances présentées en un court paragraphe.

Vous devez connaître précisément à la fin de cette phase l'intérêt que présente chaque document.

II. Mise en Forme

Le brouillon est un outil très important dans votre travail. Il sert à reporter les éléments que vous voulez mentionner, parce qu'ils concernent directement le thème général que vous étudiez.
Organiser ces éléments sous forme de plan.

Attention ! N'oubliez pas que les meilleurs plans sont ceux qui naissent du sujet, et que le plan par domaines (du type social / économique / politique) est à exclure.

Quelques remarques indispensables :

- Vous devez faire un choix parmi tout ce que vous avez trouvé d'intéressant dans la phase de lecture analytique (I, 2). N'oubliez pas qu'un rapport se doit d'être pertinent, et non intéressant !

Si votre temps est limité :
- Vous devez porter ces éléments au brouillon pendant la phase de lecture analytique (I, 2).
- Vous devez organiser directement vos éléments en différentes parties.

Si votre temps n'est pas limité :
-Vous pouvez porter ces éléments au brouillon après la phase de lecture analytique (I, 2).
-Vous pouvez reporter vos éléments au brouillon, puis les réorganiser après coup. Attention ! cela peut prendre beaucoup de temps.

A la fin du travail au brouillon, vous devez avoir :

- Un plan en deux ou trois parties
- Des éléments tirés des documents répartis équitablement dans les parties
- Une ligne directrice logique

III. Rédaction

1/ Rédaction au brouillon

Vous devez prévoir une introduction et une conclusion, composées d'éléments extrêmements précis, qui encadreront votre développement.

L'introduction comporte :

- Une présentation de portée générale du contexte dans lequel vous vous placez (théorique, historique, etc).
- Une présentation du thème que vous allez étudier ; c'est le moment de mettre en place les problèmes internes et les contradictions (s'ils existent) du thème étudié.
- Une présentation de portée générale de la réponse que vous apportez aux problèmes cités ou de la façon dont vous envisagez le thème, si celui-ci est descriptif et non problématique.
- Une annonce, si possible sans lourdeurs, du plan que vous allez suivre.

La conclusion comporte :

- Une reprise de la réponse ou de la description générale que vous avez envisagée en introduction (attention à varier la formulation), enrichie de tout ce que vous aurez démontré en cours de développement.
- Une ouverture, si véritablement vous disposez d'arguments convaincants et d'un enchaînement aussi brillant qu'audacieux. Sinon, oubliez.
Introduction et conclusion sont deux blocs aussi indissociables qu'incompressibles : toutes ces étapes doivent être présentes et s'enchaîner en parfaite harmonie. Il est par conséquent inutile de les marquer par des alinéas.

2/ Rédaction au propre

- Recopiez l'introduction
- Rédigez vos différentes parties :
- Ne mettez pas de titre
- N'oubliez pas de soigner les transitions entre les parties
- Séparez les sous-parties par des alinéas
- Sautez des lignes entre les parties
- Recopiez votre conclusion

NB : Il est bon de posséder déjà une conclusion en bonne et due forme, que votre travail s'effectue en temps limité ou non.

-Si les minutes vous sont comptées, vous disposez d'une conclusion correcte à recopier à toute vitesse alors que l'appariteur se précipite pour vous arracher la copie des mains.

-Si vous êtes libre de votre temps, vous aurez l'occasion de vous reporter à cette conclusion pour vérifier l'adéquation de votre propos et justifier plus minutieusement les modifications que vous êtes tenté d'apporter.