en une : Le lexique de français

Réussir sa prépa littéraire en 5 conseils

Francais (college, lycee) > sujets expliqués - 
      

1. UN BON DÉPART ET UN RYTHME RÉGULIER

Les classes préparatoires littéraires semblent un peu à part quand on les compare aux autres prépas : horaires plus légers, ambition plus intellectuelle (acquérir une culture générale), élèves souvent moins conformistes. Ne vous y trompez pas : les hypokhâgnes restent de véritables prépas, qui vous demanderont un effort très intense toute l'année. Pour mieux absorber le choc, la règle absolue est : se mettre au travail tout de suite, et travailler ensuite régulièrement. Outre le travail demandé par vos professeurs, le travail personnel compte pour beaucoup : une à deux heures de lectures personnelles quotidiennes est un minimum.

2. ORGANISEZ VOTRE TRAVAIL

Dès le lendemain de la rentrée, ou presque, on attend de vous une véritable érudition, à la fois étendue (songez par exemple que vous devez maîtriser l'histoire littéraire française, ce qui n'est pas rien !) et très précise (pour pouvoir appuyer sur des exemples très fins les analyses de vos dissertations). Résultat : beaucoup d'élèves se désespèrent devant cette tâche infinie et perdent pied. Pour éviter cela, vous devez absolument être méthodique : outre le travail qui vous est demandé, vous devez faire, dans chaque matière, un bilan de vos lacunes, repérer ce que vous devez absolument rattraper, et vous forger ainsi un programme de lecture, à mener tout au long de l'année, carnet et crayon à la main.

3. DU GÉNÉRAL AU PARTICULIER

Autre conseil pour faire face à cette masse d'information à apprendre: hiérarchisez votre travail. Vous devez toujours commencer par vous fixer de grandes idées générales sur un thème, une période, un auteur, avant d'aller plus loin. Inutile de commencer l'étude de la colonisation par la lecture d'une thèse, si vous n'êtes pas capables de synthétiser en idées forces et étapes cette question. Commencez modestement par les manuels de Terminale, assurez vous de les connaître à fond, puis approfondissez sur des bases solides. Votre cours est une autre source d'informations : votre professeur vous fournit des idées, des explications, des exemples : Comprendre le cours c'est bien, l'apprendre, c'est mieux.

4. TENEZ BON

Vous appliquez nos conseils, vous travaillez régulièrement, mais vos résultats ne s'améliorent pas ? Rappelez-vous que vous avez toute la première année pour apprendre à travailler. Vos professeurs seront sensibles à une progression, même si elle est lente, car elle démontrera votre capacité à réagir et à vous perfectionner. En outre, dans les matières littéraires, le bénéfice de son travail est plutôt lent à venir.

5. AIDEZ-VOUS LES UNS LES AUTRES

D'accord, la raison d'être de la prépa, c'est la sélection. Certes, vous êtes tous classés, certes les places sont chères ; vous auriez vraiment tort toutefois de ne pas vous associer avec d'autres camarades pour échanger fiches, conseils, bouquins, etc. Faites le sincèrement, car l'expérience prouve que vous avez bien plus à y gagner qu'à y perdre.