en une : Le lexique de français

Comment analyser un texte littéraire

Francais (college, lycee) > sujets expliqués - 
      
Que vous soyez en premi√®re ou en pr√©pa, ces fiches vous seront pr√©cieuses pour faire, en une page, le tour de ce que vous devez absolument conna√ģtre sur l'analyse d'un texte litt√©raire.

LES CLEFS POUR L'ANALYSE D'UN EXTRAIT DE ROMAN

Deux possibilités :

- soit vous connaissez ou √™tes sens√©s conna√ģtre l'oeuvre dont il est extrait. La situation du passage et l'enjeu narratif pour l'oeuvre seront alors des passages oblig√©s de votre commentaire et c'est la premi√®re chose √† rep√©rer.
- soit c'est un texte inconnu tiré au hasard d'un examen. Si toute référence à l'ensemble de l'oeuvre sera toujours la bienvenue, vous pourrez cependant vous concentrer sur la stylistique du texte, en le considérant pratiquement comme ayant une cohérence autonome (et en espérant qu'il ait été bien choisi pour se prêter à l'exercice).

Les réflexes à avoir :

Repérez immédiatement :

- la situation du passage et l'enjeu dramatique pour l'action, si vous connaissez le roman.
- Le mouvement du texte : le décomposer en parties.
- Le type de passage, dans chaque sous-partie du texte :

1. passage de récit : récit linéaire au passé simple ? scène itérative ? prolepse ?

2. autre : description ? dialogue ? monologue intérieur ?

- Le point de vue narratif : focalisation externe

, interne, point de vue omniscient, narrateur intradiégtique (personnage), etc Cf. fiche notion "Le point de vue".
- Le ton vous aidera à percevoir la position du narrateur : ironie, compassion, condamnation des personnages sont des indices de la présence sous-jacente du narrateur.

Les conseils

- axe de lecture :quel est l'enjeu du passage (une page de poésie, une scène décisive pour l'action, une pause-bilan dans le récit...)
- s'attacher aux spécificités du genre narratif : importance de la temporalité, des personnages, de la mise en intrigue, du point de vue..
- ne pas négliger les procédés stylistiques et poétiques tels que métaphores, rythmes, champs lexicaux, allégories, allitérations, voire procédés scéniques pour les dialogues

LS CLEFS POUR L'ANALYSE D'UN POÉME

Les réflexes à avoir :


Vous tombez sur un poème à expliquer ?

Repérez immédiatement :

- Le genre : sonnet ? genre libre ? poème en prose ? Selon la date de composition, le choix n'en sera pas innocent (effet de mode, imitation, nostalgie, innovation)

- Les rimes : très riches ou absentes (vers blancs), elles peuvent témoigner respectivement d'une volonté de travail esthétique ostensible ou d'un refus des règles. Un schéma embrassé peut renforcer l'idée d'enfermement ou de circularité exprimée.
- La structure : nombre et type de strophes, puis "plan" du texte. Il n'y a pas forcément de progression dans un poème, mais la répétition sera alors significative. Jusqu'au XIXe, une structure rhétorique est souvent prédominante.

- La syntaxe et la ponctuation : est-ce que la syntaxe suit le découpage en strophes ou en vers, n'y a-t-il qu'une seule phrase ? La ponctuation est une indication d'affectivité (point d'exclamation, d'interrogation, de suspensions) et de rythme (rythme haché par exemple, entrecoupé par de nombreuses virgules et points).
- Les grands thèmes

Nos conseils

- Soigner particulièrement la lecture à l'oral, en s'appliquant à faire toutes les liaisons, diérèses et synérèses et à respecter le rythme et les enjambements. (cf lexique)
- √Čcouter le po√®me et laisser parler vos √©motions : vos premi√®res impressions vous guideront pour sentir la tonalit√© du po√®me, ses ambigu√Įt√©s, son originalit√©
- Essayer de définir l'enjeu de ce poème pour l'auteur : confession personnelle, profession de foi politique, art poétique, excercice de style ? Dès lors, vous avez pratiquement votre problématique !

LES CLEFS POUR L'ANALYSE D'UNE PIÈCE DE THÉÂTRE

La clé : se représenter dans l'espace la mise en scène.

Les réflexes à avoir

Repérez immédiatement :

- Le genre de la scène :comédie, tragédie, drame bourgeois, drame romantique...
- La fonction dramatique de la scène : scène d'exposition, de crise, de dénouement, de confidence, interlude, etc.
- Les rapports entre les personnages : liens de parent√©, alli√©s ou adversaires politiques, relations amoureuses r√©ciproques ou unilat√©rales, rapport de subordination (Prince/ sujet ; ma√ģtre / valet ; p√®re / enfants)
- l'enjeu de leur dialogue : séduction, explication, épreuve de force, provocation, complot, tromperie, négociation, confidence...
- l'espace sc√©nique : cadre ? didascalies, jeux de sc√®ne (apart√©s, personnages cach√©s...), symbolique des lieux (un cimeti√®re : la mort, la salle du tr√īne : le pouvoir politique)