Cyberprofs.com
Cyberprofs.com
-S'inscrire   -Objectif BAC   -Brevet   -Rechercher   -Parents  
- -
----
La sélection des cyberprofs   -
- Accueil du site> Notre sélection > La sélection des cyberprofs
Français | Histoire | SES - éco | Zoom sur... | Cahiers de vacances |

Dans cette rubrique, les cyberprofs présentent leur coup de coeur du moment... Aspect pédagogique ou ludique, sélection indispensable ou coup de foudre... Les cyberprofs vous conseillent dans vos lectures.

JEAN JAURES CRITIQUE LITTERAIRE ET CRITIQUE D’ART

JAURES Jean, Critique littéraire et critique d’art, t.16, Paris, Fayard, 2000, 546p.

Les oeuvres complètes de Jaurès vont sortir en 18 tomes - précisons quand même que ces 18 tomes ne représenteront qu’un quart de ce que Jaurès a écrit... -. Deux tomes seulement sont parus pour le moment. Le tome 16, que nous avons sélectionné, est le seul à ne pas s’inscrire dans la progression chronologique de l’édition. Il se compose de quatre parties, qui abordent aussi bien les rapports entre littérature et politique, littérature et socialisme, que de purs essais de critique littéraire et de critique d’art. Ce livre est intéressant à divers niveaux. D’une part, il montre une facette de la personnalité de Jaurès que l’on a tendance à omettre puisqu’on garde de son oeuvre intellectuelle l’image d’un philosophe et d’un historien, et non d’un critique littéraire. D’autre part, l’ouvrage est très pratique à consulter, car il est constitué d’articles assez courts, toujours clairs, et qu’il possède un index des noms propres, ce qui facilite une lecture ciblée. A lire au gré de l’humeur et des recherches. Une sélection de Charlotte Erlih

Commander ce livre

LES ENJEUX DU XXI SIECLE

HOBSBAWM Eric J., Les Enjeux du XXI° siècle, Bruxelles, Complexe, 2000, 200 p.

A la différence de la plupart de ses collègues, Eric J. Hobsbawm pense que l’historien est d’autant mieux placé pour oser des prédictions que sa connaissance du passé lui permet de repérer les grandes tendances de l’histoire. C’est au nom d’un tel postulat, à la fois éthique et épistémologique, que le célèbre historien anglais, spécialiste entre autres questions de l’histoire du nationalisme, a accepté de s’entretenir du présent et de l’avenir en compagnie d’Antonio Polito, éditorialiste de La Repubblica à Londres.

Ce livre s’inscrit naturellement à la suite du dernier ouvrage d’Eric J. Hobsbawm, L’Age des extrêmes. Histoire du court XX° siècle. (Complexe-Le Monde diplomatique, 1999) en tant que réflexion générale sur les grandes tendances du monde contemporain après l’effondrement du communisme. Connaissant les engagements et les fidélités de l’historien, on ne s’étonnera pas de sa méfiance à l’égard des deux phénomènes majeurs de ces dernières années que sont l’hégémonie américaine et la mondialisation, une méfiance qui, lorsqu’il s’agit de s’interroger sur l’avenir, se mue en un pessimisme indiscutable : inquiétude face à l’idée d’une polarisation accrue entre riches et pauvres et d’une mondialisation qui rime si facilement avec l’exclusion, et inquiétude quant à l’avenir des relations internationales. Que l’on adhère ou non aux idées d’Hobsbawm, force est de constater que ce petit livre constitue une démonstration convaincante en faveur de l’apport de l’histoire dans l’analyse de notre présent et dans l’anticipation de notre avenir.